Page d'accueil Expert en Art Cinétique Pierre Vasarely Contact
     
 
     

Revue de Presse
Press Review
Pressezeitschrift
2019

 
 
 

1 avril 2019

Victor Vasarely
le roi de l'illusion

«La forme ne peut exister qu'une fois signalée par une qualité colorée, affirme Victor Vasarely dans son Manifeste jaune paru en 1955. La polychromie est sa signature. Sous sa palette, les élé­ments se déforment pour créer de spectaculaires volumes vibrants. Pour le chef de file du cinétlsme, le spectateur active l'œuvre par le regard. Dans les années 1970, l'artiste poursuit ses expérimen­tations en utilisant le néon, le Plexiglas, les circuits électriques, la céramique de Delft et même les nouvelles technologies.

 

télécharger le fichier .pdf

   

1 avril 2019

Victor Vasarely
le roi de l'illusion

«La forme ne peut exister qu'une fois signalée par une qualité colorée, affirme Victor Vasarely dans son Manifeste jaune paru en 1955. La polychromie est sa signature. Sous sa palette, les élé­ments se déforment pour créer de spectaculaires volumes vibrants. Pour le chef de file du cinétlsme, le spectateur active l'œuvre par le regard. Dans les années 1970, l'artiste poursuit ses expérimen­tations en utilisant le néon, le Plexiglas, les circuits électriques, la céramique de Delft et même les nouvelles technologies.

 

télécharger le fichier .pdf

   

1 avril 2019

Découvrez l'œuvre incontournable

de Victor Vasarely, le mâtre de l'op art, appelé aussi art optique. Ses créations aux couleurs vives et aux motifs géométriques visionnaires ont la particularité de renouveler sans cesse. Cette exposition vous fera tourner de la tête !

 

télécharger le fichier .pdf

   

23 mars 2019

Vasarely au Centre Pompidou.

À travers quelque 300 pièces, l'exposition retrace le parcours du père fondateur de l'art optique, et remet en scène ces abstractions vibrantes et déstabilisantes qui ont tant imprégné la société des années 1960-1970. Elle en dévoile le processus de création, basé sur la science, le langage de la communication et celui de l'informatique, voire la cybernétique. Elle en révèle aussi les conditions de production et de diffusion par lesquelles Vasarely cherchait d'une nouvelle manière à briser la séparation entre l'art et la vie. Une occasion unique de découvrir toute l’envergure et la logique de son œuvre restées jusqu’ici mal connues…

 

télécharger le fichier .pdf

   

23 mars 2019

Du pop-up pexinois
qui s’arrache à Beaubourg

Depuis le 6 février, et jusqu’au 6 mai, le Centre national d’ art et de culture Georges-Pompidou à Paris consacre une exposition à l’artiste hongrois Victor Vasarely. En bonne position sur le rayonnage des livres proposés à la vente par l’établissement se trouve « La magie de Vasarely », un livre pop-up (1) dont l’auteure est Claire Zucchelli-Romer, installée à Sainte-Pezenne depuis dix-sept ans.

 

télécharger le fichier .pdf

   

23 mars 2019

Du pop-up pexinois
qui s’arrache à Beaubourg

L’auteure niortaise Claire Zucchelli-Romer connaît un gros succès avec ses livres pop-up. Son dernier sur Vasarely cartonne au Centre Pompidou.

 

télécharger le fichier .pdf

   

22 mars 2019

Ca c'est de l'Art
Victor Vasarely

A l'occasion de la première rétrospective française consacrée à Victor Vasarely au Centre Pompidou (jusqu'au 6 mai), Les éditions du Chêne lance la nouvelle collection Ça c'est de l'Art qui prend le parti de la légèreté et de l'érudition pour tous. Dans ce premier ouvrage consacré à Vasarely, 37 de ses œuvres, incontournables ou méconnues, sont mises en lumière par Hayley Edwards-Dujardin, diplômée de l'École du Louvre et du London College of Fashion. Cette historienne de l'art, grâce à son regard moderne et transversal, livre une lecture novatrice de l'art : légère, riche en anecdotes, distillant une érudition mesurée. Sous sa houlette, le ton de l'ouvrage, léger et dynamique, offre aux initiés une approche ludique plus moderne et aux néophytes une immersion facilitée au cœur de l'histoire de l'art. Les notices s'accompagnent de citations, d'anecdotes insolites ou de mises en contexte évocatrices. Le tout est présenté selon un graphisme soigné, moderne et élégant, agrémenté d'éléments graphiques forts (cartes, chronologies...).

 

télécharger le fichier .pdf

   

21 mars 2019

SERGE LASVIGNES
BEAUBOURG
À LA CONQUÊTE DU MONDE

... "Mais nous savons aussi vivre dangereusement, et décider que Vasarely va redevenir à la mode. Et nous sommes en train de gagner ce pari, puisque nous attirons 5 000 personnes par jour actuellement."...

 

télécharger le fichier .pdf

   

20 mars 2019

L'Europe des musées.
Pour une contribution des musées d'art
moderne et contemporain
au devenir de l'Europe
Centre Georges Pompidou

Pour une contribution des musées d'art moderne et contemporain au devenir de l'Europe. Le 8 avril 2019, le Centre national d'art et de culture Georges Pompidou - Paris organise un symposium consacré à L'Europe des musées. Comment les musées d'art moderne et contemporain sont-ils pris dans le devenir de l'Europe, et quelle part peuvent-ils activement y prendre ? Cette rencontre se propose de croiser les perspectives en réunissant directrices et directeurs de nombreux établissements européens, artistes et chercheurs.

A travers Vasarely, le partage des formes (6 février - 6 mai 2019), le Centre Pompidou présente la première grande rétrospective française consacrée à cet artiste, avec trois cents œuvres, objets et documents.
Commissariat : Michel Gauthier, conservateur, service des collections contemporaines musée national d'art moderne & Arnauld Pierre, professeur en histoire de l'art contemporain, Université de Paris-Sorbonne (Paris IV).

 

télécharger le fichier .pdf

   

20 mars 2019

Fondation Vasarely
Une œuvre manifeste restaurée
1973 - 2018

Documents d'archives et photos. Jusqu'au 31/03. Fondation Vasarely (Aix-en-Provence). Tous les jours, 10h-18h. 5/9/12 € (gratuit pour les moins de 5 ans)

 

télécharger le fichier .pdf

   

20 mars 2019

Vasarely, le partage des formes

Victor Vasarely, le chantre de l’art optique, l’artiste des petits carrés déformés et des cercles cosmiques hypnotiques, fait son retour au Centre Pompidou. Il revient de loin. Adulé dans les années 1960-1970, signant aussi bien la pochette d’un disque de David Bowie que le logo en losange de Renault, il fut boudé, presque honni. Coucou, le revoilà donc ici, objet d’une réhabilitation sous forme de vaste rétrospective, en quelque 300 oeuvres, qui narre son premier travail à Paris pour
des agences de publicité, son aventure brève du côté du surréalisme et enfin l’épanouissement géométrique, fort tenace monomanie décorative, du noir et blanc aux animations colorées. Bref, si l’on recherche curiosité et nostalgie, c’est bien. Sinon, c’est un parcours bien longuet et formel...

 

télécharger le fichier .pdf

   

20 mars 2019

La Grande Lessive est de retour à Aix

La Fondation Vasarely organise des ateliers pour aider les participants à créer des œuvres. Les écoles et crèches participent aussi à La Grande Lessive. "Le Poivre" est une action mise en place par la Ville pendant les pauses déjeuners dans des établissements scolaires tout au long de l’année. Pour la Grande Lessive, "des intervenants viennent proposer des activités. Certains proposent aux élèves de réaliser des œuvrespour la Grande Lessive."

 

télécharger le fichier .pdf

   

20 mars 2019

Le Bauhaus en photos
à la Fondation Vasarely

Le courant artistique du Bauhaus fondé en Allemagne fête ses 100 ans. A cette occasion, le Centre franco-allemand de Provence et la Fondation Vasarely présentent une exposition de 100 photographies. Une sélection soignée pour tenter de représenter l'ensemble de la production du Bauhaus.

 

télécharger le fichier .pdf

   

18 mars 2019

L’art à zéro euro ? Voici 15 expositions gratuites à voir en mars à Paris

Peinture Victor Vasarely, une aventure de 75 ans chez Denise René
Jusqu'au 6 avril 2019 - Galerie Denise René - rive gauche
La vie, la survie et l'art, c'est tout ce tendre fil de mémoire sous-tendu dans cette exposition Vasarely à la galerie Denise René de Saint-Germain. C'est que, à Noël 1939, la toute jeune galeriste, liée au mouvement surréaliste, rencontre cet homme, graphiste hongrois fourmillant d'idées, autour...

 

télécharger le fichier .pdf

   

17 mars 2019

L’art à zéro euro ? Voici 15 expositions gratuites à voir en mars à Paris

Peinture Victor Vasarely, une aventure de 75 ans chez Denise René
Jusqu'au 6 avril 2019 - Galerie Denise René - rive gauche
La vie, la survie et l'art, c'est tout ce tendre fil de mémoire sous-tendu dans cette exposition Vasarely à la galerie Denise René de Saint-Germain. C'est que, à Noël 1939, la toute jeune galeriste, liée au mouvement surréaliste, rencontre cet homme, graphiste hongrois fourmillant d'idées, autour...

 

télécharger le fichier .pdf

   

17 mars 2019

Que faire ce week-end à Paris
ces 22, 23 et 24 Mars 2019

Exposition Vasarely au Centre Pompidou
Le Centre Pompidou consacre une exposition à l’artiste Vasarely, du 6 février au 6 mai 2019. Cette exposition est la première rétrospective française consacrée au père de l’art optique depuis plus de 50 ans !

 

télécharger le fichier .pdf

   

15 mars 2019

Les travaux de réhabilitation de la Fondation Vasarely viennent de
s'achever - Ministère de la Culture

Pour l'occasion, une exposition retrace l'histoire de la construction de l'édifice. La restauration de la Fondation Vasarely a pris fin en ce début d'année 2019. Pour l'occasion, une exposition retrace l'histoire de la construction de l'édifice à l'aide des archives de la Fondation. La deuxième étape du chantier, qui verra l'agrandissement du bâtiment, doit commencer à l'horizon 2021.

 

télécharger le fichier .pdf

   

14 mars 2019

Les travaux de réhabilitation de la Fondation Vasarely viennent de
s'achever - Ministère de la Culture

Pour l'occasion, une exposition retrace l'histoire de la construction de l'édifice. La restauration de la Fondation Vasarely a pris fin en ce début d'année 2019. Pour l'occasion, une exposition retrace l'histoire de la construction de l'édifice à l'aide des archives de la Fondation. La deuxième étape du chantier, qui verra l'agrandissement du bâtiment, doit commencer à l'horizon 2021.

 

télécharger le fichier .pdf

   

14 mars 2019

Victor Vasarely,
optico-cinétique au Centre Pompidou

Victor Vasarely (1906-1997), artiste unique en son genre, se distingue de l’art contemporain par ses créations aux formes géométriques, rondes et aux couleurs vives. Jouant ainsi avec la vision des formes, Vasarely crée des illusions d’optiques uniques et trompe la perception visuelle du public. Les tableaux troublent l’esprit, chacun est libre de les interpréter comme il le souhaite. L’exposition retrace la vie de l’artiste, depuis sa formation à Budapest au Mühely (Atelier) de Sandor Bortnyik en passant par son inspiration science-fictionnelle, jusqu’à ses dernières innovations . Vrai parcours chronologique et thématique, les visiteurs identifient et observent l’évolution de son œuvre. Elle présente de nombreux tableaux, dessins, croquis mais aussi des sculptures, des affiches de publicité et même un service d’assiettes avec tasses, sous-tasses, théière… Des créations inédites donc, parfois jamais dévoilées.

 

télécharger le fichier .pdf

   

13 mars 2019

Gagnez un catalogue de la rétrospective "Vasarely, le partage des formes"

L'exposition a lieu jusqu'au 6 mai 2019 au Centre Pompidou. Avec "Vasarely, le partage des formes", le Centre Pompidou présente la première rétrospective française consacrée au père de l'art optique depuis plus de 50 ans.
"L'Obs" vous propose de remporter un catalogue de la rétrospective. Cette exposition et le catalogue qui l'accompagne proposent la traversée d'une œuvre conçue avec la conviction que l'art, si l'on parvient à changer ses modes de conception, de production et de diffusion, peut changer la vie.
L'exposition a lieu jusqu'au 6 mai 2019 au Centre Pompidou.

 

télécharger le fichier .pdf

   

13 mars 2019

Bauhaus.Photo

100 œuvres clés sélectionnées parmi une collection mondiale de plus de 70.000 photographies du Bauhaus. Expo proposée par le Bauhaus-Archiv Berlin dans le cadre du cycle "Architecture : enjeux et regards d'aujourd'hui"
À l'occasion du 100e anniversaire du Bauhaus le Centre Franco-Allemand de Provence, la Fondation Vasarely, l'association des Amis de la Fondation Vasarely et les partenaires du cycle « Architecture : enjeux et regards d'aujourd'hui » présentent une exposition de photographies conçue par le Bauhaus-Archiv Berlin. Sont présentées 100 œuvres clés sélectionnées parmi une collection mondiale de plus de 70.000 photographies du Bauhaus.
À travers cinq thèmes de la vie à l'école du Bauhaus (fêtes et représentations, quotidien et loisirs, vie dans les ateliers), en montrant des portraits, des photographies d'architecture et de produits ainsi que les travaux issus du cours de photographie de Walter Peterhans, le visiteur découvre la richesse et la diversité artistique de la photographie telle qu'elle a été pratiquée au Bauhaus.

 

télécharger le fichier .pdf

   

12 mars 2019

Exposition

dimanche 31 mars de 15 h à18 h, à la galerie des
Hospices, «Modernisme à la plage : architecture & designXXe-Art XXIe». En partenariat avec lesateliers de Sant Vicens, la galerie Clément-Cividino et plusieurs collectionneurs privés, elle présentera des pièces rares de Georges Candilis (lotissement Les Lamparos), Férid Muchir (villas et chalets), Victor Vasarely (promenade Canet sud), Pierre Saint Paul (céramiques) et Jacques Poussine et Rowland (céramiques). Les oeuvres des artistes
Piero Cipolat et Isabel Soler seront mises en résonance au sein du même espace. Entrée libre.

 

télécharger le fichier .pdf

   

11 mars 2019

L'agenda

À l'occasion du 100 e anniversaire du Bauhaus le Centre Franco-Allemand de Provence, la Fondation Vasarely, les Amis de la Fondation Vasarely et ses partenaires du « Cycle : architecture, enjeux et regards d'aujourd'hui » présentent une exposition de photographies conçue par le Bauhaus-Archiv Berlin. Sont présentées 100 œuvres clés sélectionnées parmi une collection mondiale de plus de 70 000 photographies du Bauhaus. À travers cinq thèmes de la vie à l'école du Bauhaus (fêtes et représentations, quotidien et loisirs, vie dans les ateliers), en montrant des portraits, des photographies d'architecture et de produits ainsi que les travaux issus du cours de photographie de Walter Peterhans, le visiteur découvre la richesse et la diversité artistique de la photographie telle qu'elle a été pratiquée au Bauhaus.

 

télécharger le fichier .pdf

   

11 mars 2019

Ça c'est... Victor Vasarely

Depuis le 6 février dernier, le Centre Pompidou présentela première rétrospective française consacrée au père de l'art optique depuis plus de 50 ans. Cet ouvrage profite de l'événement pour vous faire découvrir 40 de ses œuvres, incontournables ou méconnues, mises en lumière par un historien de l'art. Citations, anecdotes insolites et mises en contexte ajoutent au caractère ludique et instructif de ce beau livre.

 

télécharger le fichier .pdf

   

8 mars 2019

Inscrivez-vous vite
pour la visite du musée Caumont

L'association le Dipas (diffusion, information, promotion des arts et spectacles) dimanche 24 mars, une sortie pour visiter le musée Caumont, exposition Chagall et Fondation Vasarely à Aien-Provence. Vers 15 heures à la Fondation Vasarely.

 

télécharger le fichier .pdf

   

8 mars 2019

LES ADIEUX À LA REINE

le n ai pas quitté la zone temporelle de 1965 en me rendant quelques jours plus tard à l'exposition Vasarely au Centre Pompidou. Hey savant millennial. que faisait Georges Pom­pldou en 1965 ? Il était premier ministre. patate ! Quant à Vasately, 39 ans cette année-là, c'était le pape des motifs géométrisés, le mahatma des spirales, le sorcier des qua­drlllages-psychédéllques.

 

télécharger le fichier .pdf

   

8 mars 2019

Les dimanches découvertes de la fondation Vasarely

Deux dimanches par mois (de 10h à 12h), les visiteurs sont invités à partager un moment artistique dans une ambiance familiale. Une visite guidée (1h) thématique, présente l’œuvre de Vasarely sous un thème spécifique. Un atelier complémentaire (1h) permet aux enfants (et aux adultes) de mettre en application ce qu’ils ont vu pendant la visite tout en laissant libre court à leur créativité. Chaque dimanche découverte met en lumière un thème nouveau. L’occasion pour les familles de revenir pour découvrir et re-découvrir les faces cachées de l’œuvre du maître de l’Op-art.

 

télécharger le fichier .pdf

   

8 mars 2019

OFFMANN Oran
Vasarely material archives

Le photographe s'est rendu aux archives de Vasarely et propose une sélection de clichés abstraits et minimalistes inspirés par les matériaux originaux utilisés par l'artiste plasticien pour ses œuvres.

 

télécharger le fichier .pdf

   

7 mars 2019

Le père de l'art optique
Vasarelli - Centre Pompidou
Paris 3ème

Découvrez la première grande rétrospective française consacrée à Victor Vasarely, le père de l'art optique. Un parcours à la fois chronologique et thématique vous emmène parmi toutes les facettes de son œuvre foisonnant, depuis sa formation dans les traces du Bauhaus jusqu'aux dernières innovations formelles : peintures, sculptures, multiples, intégrations architecturales, publicités, études ...

 

télécharger le fichier .pdf

   

7 mars 2019

L'ILLUSION VASARELY

L'artiste franco-hongrois Victor Vasarely (1906 - 1997) a marqué la culture populaire des années 1970 par sa production abstraite et géométrique, se jouant des perceptions du spectateur.

 

télécharger le fichier .pdf

   

6 mars 2019

VASARELY, L'ŒUVRE ARCHITECTURÉE

A Aix-en-Provence et à Paris, deux expositions célèbrent l'œuvre de Victor Vasarely (1906-1997), souvent considéré comme le père de l'op art mais dont l'ensemble des facettes demeure mal connu. Une double occasion pour redécouvrir sa conception d'un art total dans lequel l'architecture et la ville sont envisagées comme les cimaises de ses créations optiques

 

télécharger le fichier .pdf

   

5 mars 2019

Vasarely, un artiste
au service du capitalisme?

Il voulait créer « pour les déshérités de toujours », et que « l'art des privilégiés» devienne «l'art de la communauté ». Influencé par les théories du Bauhaus , Victor Vasarely sera parvenu comme nul autre à mettre l'art au service de la société. À l'instar d'un chanteur pop, il capte si bien le zeigzeit des années 1960-1970, qu'il séduit tout le monde et irrigue massivement la France pompidolienne de ses motifs ondulants.

 

télécharger le fichier .pdf

   

5 mars 2019

Vasarely, un artiste
au service du capitalisme?

Il voulait créer « pour les déshérités de toujours », et que « l'art des privilégiés» devienne «l'art de la communauté ». Influencé par les théories du Bauhaus , Victor Vasarely sera parvenu comme nul autre à mettre l'art au service de la société. À l'instar d'un chanteur pop, il capte si bien le zeigzeit des années 1960-1970, qu'il séduit tout le monde et irrigue massivement la France pompidolienne de ses motifs ondulants. Pour la télé, il réalise des décors de plateaux. Il décore des universités, des hôtels, illustre des livres, des disques, vend des sculptures à la chaîne, collabore avec la presse, la mode et conçoit même des vases et des assiettes. Sans lui demander, des marques et des entreprises s'approprient même ses motifs. «Que mon œuvre soit reproduite sur des klomètres de torchon, ça m'est égal», disait cet hongrois émigré à Paris en 1930. Il n'intenta jamais de procès. Son but resta toute sa vie inchangé: que l'art infuse toutes les couches de la société.

 

télécharger le fichier .pdf

   

5 mars 2019

Vasarely, une utopie
océanique à partager

Si Vasarely apparait au plan médiatique dans les années 1960 alors qu'explose l'art opplique dont il est le père. ses créations graphiques ont touché une proximité quotidienne sociale, circulant dans le monde depuis les années 1950 jusqu'aux années 1980.

Vega 1958, huile sur toile

 

télécharger le fichier .pdf

   

4 mars 2019

La grande illusion optique

Les artistes qui ont connu la gloire et la reconnaissance de leur vivant sont assez rares. Victor Vasarely (1906- 1997) en fait partie. Le peintre et plas­ticien hongrois naturalisé français est le père de ce que l'on nomme l'Op art, à savoir l'art optique. Des formes géomêtriqües en creux et en relief, en noir et blanc ou en couleur, qui donnent l'illusion d'une autre dimen­sion. Un art qui a fàit mouche entre science et fiction dans les années 70. Des plateaux de télévision, des cou­r vertures de magazines, de lives, des pochettes de disques (Space Oddity de Bowie par exemple), Vasarely a jeté des ponts sur toute la planète, avec des ramifications dans l'architecture, la sculpture. l'art optique en a mis plein la vue également dans le monde publicitaire, on lui doit la façade de RTL et le logo de Re­nault dans les années 70. Le centre Pompidou, à Paris, lui consacre une grande rétrospective jusqu'au 6 mai. Le catalogue constitue une belle mise en bouche, et en abyme, pour (re)découvrir le travail et l'influence de Vasarely.

 

télécharger le fichier .pdf

   

4 mars 2019

Les Mondes de Victor Vasarely

du 9 mars 2019 au 27 avril 2019 - Galerie Lahumière - Paris (75003) Une sélection d'œuvres de Victor Vasarely.

 

télécharger le fichier .pdf

   

4 mars 2019

Cette semaine, circuler
la nuit sera plus compliqué

Cette bretelle permettra de passer directe­ment de l'A51 à l'A8. Les travaux ont débuté en octobre 2018 avec la démolition de la pas­serelle piétonne reliant Encagnane à la fon­dation Vasarely au Jas. Cette dernière sera re­construite a la fin de l'année, lorsque le chan­tier le permettra. Quand à la bretelle, elle de­vrait être en fonclion à la fin 2020.

Marion Orosz, Directeur du Vasarely Museum de Budapest et Bruno Allart

 

télécharger le fichier .pdf

   

4 mars 2019

Un argelésien au Centre Pompidou

Un Argelèsien, Bruno Allart, invité par Franck Riester, Ministre de la culture, Serge Lasvignes, Président du Centre Pompidou, Bernard Blistène, Directeur du musée national d'art moderne, en avant-première de l'exposition : « Vasarely. le partage des formes ». Exposition à découvrir jusqu'au 6 mai au Centre Pompidou, Paris.

Marion Orosz, Directeur du Vasarely Museum de Budapest et Bruno Allart

 

télécharger le fichier .pdf

   

3 mars 2019

La Joconde, Vasarely et Foenkinos :
trois versions du vol !

Picasso complice du vol de la « Joconde », la famille Vasarely spoliée, une femme qui perd l'homme de sa vie et sa sœur: trois lectures finalement réconfortantes.

 

télécharger le fichier .pdf

   

3 mars 2019

La Joconde, Vasarely et Foenkinos :
trois versions du vol !

Victor Vasarely est l'inventeur de l 'Optic Art. Dans les années 1 960-1970, il fut l'artiste le plus célèbre du monde, l'égal d'Andy Warhol, son alter ego américain qui reconnut publiquement ce qu'il lui devait. Au total, il laisse une œuvre forte de plus de 10 000 tableaux. On lui reprocha son travail de publicitaire, une œuvre d'avant-garde plus tournée vers l'invention technique et les formes que vers le beau ou le figuratif. Son ambition était de faire descendre l'art et les artistes dans la rue, rendre disponible son travail pour le plus grand nombre, quitte à consentir des licences. Il acquit une fortune considérable, qu'il dépensa consciencieusement. Généreux à la limite de la prodigalité, il aida des dizaines d'artistes, leur permettant d'exposer dans une galerie parisienne dont il fut le cofondateur avec Denise René. Né à Pécs en Hongrie, Gyozo Vasarhelyi était également d'une aide constante pour tous ses compatriotes qui frappaient à sa porte. Pour assurer la pérennité de son œuvre, l'inventeur - avec son fils - du célébrissimelosange de Renault en 1972 finança sur ses biens propres une fondation à Gordes puis une autre près d'Aix-en-­Provence. Cette généreuse initiative fut le point de départ d'une vaste saga culturello-politico-financière marquée par de multiples procès. On s'accusa de vols, d'escroqueries, d'abus de biens sociaux ...

 

télécharger le fichier .pdf

   

3 mars 2019

Vasarely avec des enfants

Dès 6 ans
Des formes simples, une explosion de couleurs, des jeux de lumières, une impression de mouvement, l'oeuvre de Vasarely est un émerveillement pour les enfants. Dès la première salle, les zèbres vous accueillent, en couleur et en noir et blanc. Les premiers galets colorés suivent, n'hésitez pas à les photographier pour les faire dessiner aux enfants. c'est un objet qu'ils aiment ramasser et manipuler ... On découvre ensuite l'alphabet graphique qui sera présent dans toutes les futures compositions de cet artiste populaire. Vous vous ferez un plaisir de les aider à repérer les formes géométriques, les collages ... Vasarely est considéré comme le père de l'art optique, son oeuvre est foisonnante, dans des domaines très divers, mode, design, graphisme, cinéma, télévision ... C'est une exposition pleine de fantaisie et de gaieté !
Arny, 1967-1968. Papiers sérigraphiés, découpés et collés sur contreplaqué, 252 x252 cm. Musée national d'art moderne, Centre Pompidou, Paris.

 

télécharger le fichier .pdf

   

3 mars 2019

Vasarely de retour

Le centre Pompidou consacre à Victor vasarely une exposition à Victor vasarely. Cette installation est la première rétrospective française depuis cinquante ans consacrée à cet artiste qui jouait avec les formes géométriques et les couleurs pour créer des illusions d'optiques.

 

télécharger le fichier .pdf

   

3 mars 2019

Vasarely,
retour vers le futur au Centre Pompidou

Comme un effet boomerang, la profusion galopante de l'œuvre de Victor Vasarely (1906-1997) a provoqué de la lassitude. Et après la vague des années 1960-1970, le reflux a duré longtemps. Le Centre Pompidou à Paris y met à sa façon un terme grâce à une rétrospective spectaculaire et intelligente. La première, finalement, depuis une exposition en 1963 au musée des Arts décoratifs. Dans le bâtiment coloré imaginé par Renzo Piano et Richard Rogers, les visiteurs de 2019 ...

 

télécharger le fichier .pdf

   

3 mars 2019

La sage Vasarely

Avant de devenir celui d'une affiare de succession sur fond fr dissensions familiales, le nom de Vasarely est d'abord celui d'un artiste singulier né à Pécs, en Hongrie, en 1906 et décédé en 1997 à Paris. Publicitaire et plasticien fasciné par le Bauhaus et par Cézanne, Victor Vasarely a su tourner le dos à ce qu'il appelle la " peinture de chevalet " pour explorer de nouvelles voies comme la vibration optique et s'imposer dès les années 1960 comme " maître de l'op art ".

 

télécharger le fichier .pdf

   

1 mars 2019

Vasarely, père de l'art optique

Le Centre Pompidou de Paris rend hommage à Victor Vasarely. précurseur de l'art cinétique et optique, à travers la première rétrospective organisée dans la capitale française. Celui qui ambitionnait de créer un langage visuel à portée universelle propose des oeuvres qui bouleversent notre rétine. L'expo "Vasarely. le partage des formes" est ouverte jusqu'au 6 mai 2019.

 

télécharger le fichier .pdf

   

1 mars 2019

Victor Vasarely raconté par Pierre Vasarely

Afin d'accompagner comme il se doit la première rétrospective française consacrée au père de l'art optique qui se déroule au Centre Pompidou jusqu'au au 6 mai prochain, la spécialiste de l'art Hayley-Jane Edwards-Dujardln a sélectionné Quarante des œuvres de Vasarely les plus représentatives de la période. Ça, c'est ...Victor Vasarely est un ouvrage qui se présente sous forme de fiches au contenu aussi ludique que dynamique où l'auteure utilise un ton léger idéal pour aider le lecteur néophyte à mieux appréhender le sujet.

 

télécharger le fichier .pdf

   

mars 2019

Victor Vasarely raconté par Pierre Vasarely

Après Paris à Beaubourg, où il a donné une conférence pour la grande exposition qu'il y a organisée sur Vasarely, après Aix-en-Provence où il a présenté son discours d'ouver­ture pour l'inauguration de la Fondation enfin restaurée, Pierre Vasarely a accepté l'invi­tation de l'association cultu­relle de Provence (ACPV). Oui, Pierre lui-même, pe­tit-fils du peintre Victor Vasare­ly et président du conseil d'ad­ministration de la fondation Vasarely, vient donner une conférence.

 

télécharger le fichier .pdf

   

mars 2019

Regard sur ...Comprendre une image

C'est sans doute l'un des logos les plus évocateurs pour les Français, celui dela marque au Losange. l'entreprise automobile Renault. Il fait partie de ces images qui nous paraissent si ordinaires qu'elles semblent avoir perdu leur origine, leur signification. Pourtant, le logo Renault que nous connaissons auiourd'hui est profondément marqué par l'identité d'un artiste bien célèbre · le peintre et plasticien hongrois Victor Vasarely.

 

télécharger le fichier .pdf

   

mars 2019

Marino Di Teana
Homme d'air et d'acier

C'est sa renrontre avec sa future femme, Huguelte Sejournet,1, qui le sort de l'anonymat et dt la fragilité Amie de Viclor Vasarely, Cesar, Jean Dubuffet et du beau monde artistique de Paris, Huguette Sejournet l'introduit à la galerie Denise René en 1957, qui organise de nombreuses expositions personnelles en France et à l'étranger.

 

télécharger le fichier .pdf

   

mars 2019

L'ENSEMBLE DE PROVENCE-VERDON ACCOMPAGNE LA RENAISSANCE DE LA FONDATION VASARELY

Plaslicien d'origine hongroise, naturalisé Français, grand maître de l'art optique, d'une perception transcendée des formes, couleurs ou mouvements, Victor Vasarely imagine et créé, au sommet de sa gloire, la Fondation éponyme, inaugurée en 1976. les affres du temps et les imbroglios juridico-financiers qui ont suivi la disparition de l'artiste auraient pu mettre a mal ce haut lieu d'art contemporain singulier.

 

télécharger le fichier .pdf

   

mars 2019

VASARELY, LE PARTAGE DES FORMES

A la croisée des chemins entre art et design, son œuvre modela les années 1970, s'invitant dans les déco intérieures, les aménagements urbains ou les logos de grandes marques (Renault. RTL. etc.). Inlassable expérimentateur inspiré par le Bauhaus, Victor Vasarely (1906-1997) fut ce magicien qui parvint à donner une illusion de mouvement à des compositions abstraites géométriques fixes, jouant sur des spécificités optiques el le rythme des couleurs. Un art cinétique, qu'il rebaptisa Op art (pour optique). en parfaite résonance avec la découverte des objets fractals infinis de Mandetbrot ou la soif d'univers hypnotiques et hallucinatoires manifestée par les enfants du baby-boom, dont la stupéfiante modernité s'exprime aujourd"hui encore à travers sa résistance aux modes. Les Zèbres (1939-1943) comme les sphères de Oerveng Cosmos (1982) d'une part, impermeables à toute corrosion temporelles, de l'autre, identifiables du premier coup d'œil comme étant de la main de Vasarely.

 

télécharger le fichier .pdf

   

mars 2019

VASARELY
LE PARTAGE DES FORMES

Un détour À la Fondation Vasarely d'Aix-en-Provence s'impose en visite libre ou guidée (à es· sayer : la visite contée pour les 3-5 ans), emmenez vos enfants découvrir l'univers de Vasarely, maitre incontesté de l'Op Art (l'art optique). Dans un bâtiment grandiose el unique en son genre (conçu par l'artiste lul·même), on se prête avec délices à dlfférentes expériences visuelles en déambulant au pied de 44 oeuvres monumentales. Un endroit unique au monde ! Bon à savoir : à chaque période de vacances scolaires. un programme d'ateliers pour le Jeune public (précédés par une visite guidée dès 3 ans, sur résa) est élaboré à partir de thèmes originaux.

 

télécharger le fichier .pdf

   

mars 2019

VASARELY
LE PARTAGE DES FORMES

Victor Vasarely était un illusionniste. Ses centaines de créations colorées, véritables jeux optiques qui se transfor­ment sous nos yeux selon notre position dans l'espace et la lumière qui entoure l'œuvre, étonnent et fascinent petits et grands. Tantôt hallucinations psychédé­liques aux couleurs et aux motifs tout droit sortis des années soixante, tantôt œuvres géométriques avant-gardistes et visionnaires, les créations de Vasarely se réinventent sans cesse. L'artiste lui-même passe du design graphique à la peinture et du monde de la publicité à l'art enga­gé, mais son état d'esprit reste inchangé: l'art doit être au service de la vie. Cet art qu'on dit« optique» et qui est inter­nationalement connu sous le nom d'op art, attire d'autant plus l'œil curieux et inventif des enfants, qui s'émerveilleront et s'interrogeront à loisir sur les phénomènes physiques liés au mouvement et à la lumière mis en avant dans l'œuvre de Vasarely. Cette première grande rétrospective de l'art de Vasarely est une expérience sensorielle et magique à vivre en famille !

 

télécharger le fichier .pdf

   

mars 2019

ART FOR ALL

One of the landmark exhibitions this season is the first retrospective in France dedicated to Victor Vasarely, regarded as the father of optic art, and which is being presented by the Centre Pompidou. Some 300 works, objects and documents have been brought together exploring the world of Vasarely, his prolific creation and showcasing every aspect of his work from the paintings to the sculptures, the multiples, architectural integrations to advertisements and the early studies.
The show entitled Vasarely: Sharing Forms, follows a chronological and thematic path through the major periods of his career from his early training in his native Hungary in the 1920s, before settling in Paris in 1930, o the development of abstract and optical art through to his final experiments inspired by science fiction. The show, which is running through to May 6th, also takes a look at the influence his art had on popular culture.

 

télécharger le fichier .pdf

   

mars 2019

RETROSPECTIVE VASARELY

Une saga dans le siècle... Deux auteurs : Philippe Dana, journaliste, producteur, animateur à la télévision et à la radio, et, Pierre Vasarely, petit-Fils de Victor Vasarely, fils d'Yvaral, président de la Fondation Vasarely, et légataire universel. Actuellement, Victor Vasarely bénéficie d'un hommage au Centre Pompidou. Suivez le parcours tumultueux de ce héros de l'optical art et de l'art cinétique, complice de la galeriste Denise René, avec laquelle, il fonda la galerie de la rue de la Boetie, où, eut lieu, en 1355, l'exposition du mouvement. J'ai vécu de près les déboires de la Fondation Vasarely, alors gérée par un redoutable escroc. Parmi les défenseurs de Vasarely, le critique et historien de Part, Michel Ragon. line lecture recommandée pour retrouver le climat de la création picturale, en France, après la Seconde guerre mondiale. Une très bonne idée de cadeau.

 

télécharger le fichier .pdf

   

mars 2019

RETROSPECTIVE VASARELY

Le centre Pompidou offre pour la première fois une déambulation psychédélique et colorée des années I960 et 1970 du père fondateur français de l'Art optique, Victor Vasarely. Ce publicitaire et graphiste a vu ses abstractions pop aux motifs géométriques devenir l’incarnation même des Trente Glorieuses, à travers la mode, les films, l’architecture et les publicités. Trois cents œuvres, esquisses, objets et documents de l’artiste sont mis en lumière dans cette belle rétrospective.

 

télécharger le fichier .pdf

   

mars 2019

VASARELY
"Le partage des formes"

Le Centre Pompidou présente la première grande rétrospective française consacrée à Victor Vasarely. L'exposition dévoile à cette occasion 300 œuvres, objets et documents du père prolifique de l'art optique. Peintures, sculptures, intégrations architecturales suivront un parcours chronologique et thématique comme les études de ses débuts et ses publicités.

 

télécharger le fichier .pdf

   

mars 2019

VASARELY, L'ŒUVRE ARCHITECTURÉE

A Aix-en-Provence et à Paris, deux expositions célèbrent l'œuvre de Victor Vasarely (1906-1997), souvent considéré comme le père de l'op art mais dont l'ensemble des facettes demeure mal connu. Une double occasion pour redécouvrir sa conception d'un art total dans lequel l'architecture et la ville sont envisagées comme les cimaises de ses créations optiques.

 

télécharger le fichier .pdf

   

mars 2019

VASARELY, 2019 DANS L'HISTOIRE

Après six ans de travaux, la restauration de la Fondation Vasarely vient de s'achever. Un chantier monumental, à l'image de l'œuvre de l'artiste. Au moment où le Centre Pompidou rend enfin hommage à Victor Vasarely, en lui consacrant pour la première fois une grande rétrospective, plus au sud, à Aix, on assiste à une autre forme d'aboutissement : la fin de la restauration de la Fondation, après six ans de travaux et beaucoup de prouesses techniques. Le chantier a débuté en 2013 alors que le bâtiment et ses abords venaient d'être classés au titre des monuments historiques.

 

télécharger le fichier .pdf

   

mars 2019

VICTOR VASARELY
ET DENISE RENE,
LA MÊME OPTIQUE

C'est avec Victor Vasarely. né en Hongrie en 1906 (mort en 1997). arrivé à Paris en 1930 et rencontré au café de Flore en 1939. que Denise René ouvrit sa pnemière galerie l'été 1944. lntitulée " Dessins et compositions graphiques " celle première exposilion personnelle de l'artiste s'était tenue en deux temps, en juillet. puis de novembre à décembre au deuxième étage du 124. rue de la Boétie. à Paris, dans l'espace même où, jusqu'alors, Denise René et sa sœur, modistes. confectionnaient des articles de mode.

 

télécharger le fichier .pdf

   

mars 2019

"VASARELY"
LE PARTAGE DES FORMES

Son art s'est développé dans de nombreux champs de la société, et retrouve finalement le chemin des musées. Le père de l'art optique Victor Vasarely est à l'honneurau Centre Pompidou, dans une première grande rétrospective française. Peinture, sculpture, objets de la maison, mode, édition, publicité, décors, intégrations architecturales... son œuvre est féconde et indissociable de l'imaginaire des Trente Glorieuses. Trois cents pièces et documents en témoignent, selon un parcours.

 

télécharger le fichier .pdf

   

28 février 2019

EXPOSITION VASARELY

"Le partage des tonnes". tel est l'intitulé de la première grande rétrospective française consacrée à l'artiste.
Victor Vasarely, le père de l'art optique. Retrouvez au centre Pompidou à Paris Jusqu'au 6 mal un parcours à la fols chronologique et thématique. Vaserely, ce sont d'abord des peintures, sculptures multiples, publicités et bien sûr le fameux logo Renault strié, lancé en1972.

 

télécharger le fichier .pdf

   

février 2019

LE MAÎTRE DES ILLUSIONS

Petite histoire de la réception capricieuse de l'op art, courant fondé par Victor Vasarely, à l'occasion de l'exposition qui lui est consacrée à Beaubourg.

 

télécharger le fichier .pdf

   

2 février 2019

Vasarely, le partage des formes

Artiste phare mondialement reconnu dans les années 1960 - 1970, sa notoriété s'était progressivement estompée. Une vaste exposition au Centre Pompidou Paris ressuscite Victor Vasarely, créateur prolifique dont la grande ambition fut l'art pour tous.

 

télécharger le fichier .pdf

   

2 février 2019

Vasarely, le partage des formes

Voir une exposition de Vasarely, c'est un peu se replonger dans les années 60 et 70, période mythique où mouvements psychédéliques, changements sociaux et développements technologiques modifient en profondeur la société. Et pourtant le père fondateur de l'Art optique semble avoir été quelque peu oublié du grand public. Le Centre Pompidou répare cette injustice en organisant la première grande rétrospective française dédiée à Victor Vasarely depuis un demi siècle. Près de trois cents pièces (œuvres, objets et documents) de l'artiste, dont certaines jamais vues du public, seront mises en lumières.

 

télécharger le fichier .pdf

   

février 2019

Rétrospective Vasarely
à Pompidou

Dans les années 1960 et 1970, Victor Vasarely était partout, sur la façade de la radio RTL, les murs de la gare Montparnasse, le sol de la faculté de Jussieu ...

 

télécharger le fichier .pdf

   

25 janvier 2019

Victor Vasarely - En galerie

Alors que le Centre Pompidou consacre enfin une rétrospective à cet acteur majeur de l'art optique Jusqu'au 6 mai 2019, la Galerie Denise René en profite pour revenir sur son lien si particulier tissé, dès 1944, avec Victor Vasarely (1906-1997).
Ensemble, ils ont créé de nombreuses expositions, dont celle, historique, sur le « Mouvement » en 1955, première manifestation d'art cinétique. Nous sont ici donnés à voir une douzaine de tableaux réalisés entre la fin des années 1940 et le milieu des années 1960, nous permettant, via des combinaisons contrastées rythmées par le jeu raffiné des horizontales et des verticales, de revenir sur la construction de son identité artistique. Les prix de ces pièces muséales s'échelonnent de 40 000 à 400 000 euros, artiste historique oblige.

 

télécharger le fichier .pdf

   

24 janvier 2019

Galerie Denise René (rive gauche) Victor Vasarely 24 Janvier au 6 Avril 2019

Victor Vasarely, une aventure de 75 ans chez Denise René

 

télécharger le fichier .pdf

   

24 janvier 2019

La Ville parle Culture

Paul-Valéry: le portail Vasarely restauré. Classé aux monuments historiques, le portail dessiné par le plasticien Victor Vasarely (1906-1997) en 1966 pour marquer l'entrée de l'université Paul-Valéry sera restauré dans le cadre des importants travaux en cours sur le campus. Hasard du calendrier, l'œuvre sera présentée par un diaporama dans l'exposition hommage à Vasarely, du 6 février au 6 mai 2019 au Centre Pompidou à Paris.

 

télécharger le fichier .pdf

   

24 janvier 2019

MADAME JEANNE
La reine flamboyante du Negresco

"J'aime votre maison, elle est de l'époque où les façades comme les femmes se faisaient faire des permanentes", écrit un jour Jean Cocteau à Jeanne Augier. la façade Belle Epoque n'a pas changé, abritant un magnifique musée. Madame Jeanne a accumulé dans son hôtel plus de 6 200 œuvres, comme une Nana de Niki de Saint Phalle, des lustres Baccarat, le portrait en pied de Louis XIV par Hyacinthe Rigaud, réalisé à la demande du monarque en 1701- les deux autres authentiques sont au musée du Louvre et au château de Versailles. Amie de Dali, de Léger, de Vasarely ... qu'elle recevait en reine, la dame du Negresco, a acheté leurs créations et les a ordonné de la réception aux chambres. Pour éviter leur dispersion, elles sont inscrites dans une fondation.

 

télécharger le fichier .pdf

   

24 janvier 2019

Vernissage Vasarely,
une aventure de 75 ans chez Denise René

Au moment où, au centre Georges Pompidou, le musée national d'art moderne s'apprête à consacrer une importante rétrospective au célèbre plasticien d'origine hongroise qui a incarné comme probablement aucun autre artiste avant lui l'imaginaire de son époque et l'idée de modernité, la galerie Denise René a choisi de revenir sur le lien si particulier l'unissant à un artiste majeur du 20e siècle dont la carrière débute avec la fondation même de la galerie, en 1944. Pour illustrer ce qui, dès l'origine, est une véritable communauté de destin entre un artiste et sa galerie, mêlant étroitement l'engagement dans une aventure artistique, pari sur l'avenir et complicité personnelle, l'exposition présente une sélection d'œuvres de la période initiale au cours de laquelle s'est bâtie la carrière artistique de Victor Vasarely en même temps que la galerie s'imposait comme la représentante de l'art abstrait construit, depuis les toutes premières expositions à la fin de la 2e G.M. jusqu'à l'invention de l'Op art et la consécration internationale consécutive à l'exposition « The Responsive Eye » au Moma en 1965.
En juillet 1944, la toute jeune galerie Denise René ouvre, au deuxième étage du 124 rue La Boétie, avec une exposition inaugurale qui présente pour la première fois les dessins et compositions graphiques de Victor Vasarely. C'est le début d'une aventure commune qui va profondément marquer l'histoire de l'art de la seconde moitié du 20e siècle.

 

télécharger le fichier .pdf

   

24 janvier 2019

Pionnier de l'Op-Art, Vasarely entre au Centre Pompidou

Signant le retour de Victor Vasarely dans un musée français, l'exposition Le Partage des Formes fait entrer l'Art Optique au Centre Pompidou à Paris.
Avec "Vasarely, le Partage des Formes", les galeries du Centre Pompidou présenteront la première rétrospective française consacrée au père de l'art optique, depuis plus de 50 ans. Du 6 février au 2 mai 2019, trois cents œuvres, objets et documents de cette exposition donneront à voir et à comprendre son univers, mettant ainsi en lumière toutes les facettes du pionnier de l'Optic Art.

Conçue en 1974, l'héliogravure Koska-A intégra le concept de la 3D avant l'heure.© DR

 

télécharger le fichier .pdf

   

22 janvier 2019

Ça c'est de l'art Victor Vasarely

A l'occasion de la première rétrospective française consacrée à Victor Vasarely au centre Pompidou, du 6 février au 6 mai 2019, Les éditions du Chêne lancent la nouvelle collection, Ça c'est de l'Art, qui prend le parti de la légèreté et de l'érudition pour tous, avec comme premier titre : « Ça c'est de l'art Victor Vasarely »

 

télécharger le fichier .pdf

   

21 janvier 2019

Vasarely le grand retour

Artiste phare mondialement reconnu dans les années 1960-1970, sa notoriété s'était progressivement estompée. Une vaste exposition au Centre Pompidou Paris ressuscite Victor Vasarely, créateur prolifique dont la grande ambition fut "l'art pour tous".
Né sujet austro-hongrois en 1906 à Pécs, il grandit à Postyén, petite ville frontalière du nord de la Hongrie où on lui impose de parler successivement le hongrois puis le slovaque. À la suite de la Première Guerre mondiale, la ville est rattachée à la Tchécoslovaquie. La famille rejoint Budapest en 1919 après un« véritable exode» à pied à travers la Bohême et l'Autriche. L'inventeur, quarante ans plus tard, d'un utopique "Alphabet plastique universel", n'oubliera jamais cette épreuve : " C'est en effet là que je pris conscience des limites du patriotisme et des problèmes de races, de langues et de cultures." Adolescent, celui qui allait être sacré "Pape de l'Op Art" acquiert ses premières connaissances en commerce et publicité à l'École supérieure de commerce de Pest et suit des cours de dessin académique. Mais il doit rapidement pourvoir à ses besoins : "Après mon baccalauréat, en 1925, afin de décharger mes parents, j'entrais dans un laboratoire pharmaceutique portant l'enseigne Laber. Archiviste puis aide-comptable, je dessinais aussi des panneaux pour les vitrines de la maison [ ... ]. Deux années s'écoulèrent ainsi ... puis un jour, par la rubrique des petites annonces de mon journal, je découvris le Bauhaus." Cette découverte s'avère déterminante. Le Mühely (« Atelier», en hongrois) créé par Sandor Bortnyik professe des idées héritées du Bauhaus de Weimar: abolir toutes hiérarchies entre beaux-arts, architecture, arts décoratifs et arts appliqués.

Une des deux fresques murales par Vasarely dans le grand hall de la gare Montparnasse, Paris
© Photo : SNCF / Médiathèque / D.R

 

télécharger le fichier .pdf

   

17 janvier 2019

Vasarely fait sensation

Le "Bitupa", une toile du plasticien hongrois, a été exposé hier au tribunal. Avec cette initiative le musée Georges-Pompidou souhaite toucher de nouveaux publics.

SCÈNE INHABITUELLE, hier au tribunal de grande instance de Bo­bigny : là où se croisent d'ordinaire prévenus et magistrats, une œuvre d'art a fait son apparition.
Le « Bitupa » de Victor Vasarely (1906-1997) a été installé dans le hall. le temps d'une journée. Une opération pilotée par le musée Georges-Pompidou à Paris.
A midi, des dizaines de person­nes sont venues écouter le conser­vateur Michel Gauthier raconter debout près du tableau, la vie et l'œuvre du plasticien hongrois. De sa collahoration avec David Bowie à l'élaboration du logo de Renault.

Bobigny, hier. Michel Gautier, conservateur au Centre Pompidou, est venu présenter la vie et l'œuvre de Vasarely.

 

télécharger le fichier .pdf

   

16 janvier 2019

Hors-série :
Vasarely. Le partage des formes

Le Centre Pompidou consacre pour la première fois en France une rétrospective au père de l'art optique : Victor Vasarely. Ce hors-série, qui accompagne l'exposition, retrace les grandes étapes de la vie de l'artiste et donne à voir et à comprendre l'ensemble des facettes de son œuvre foisonnante.

 

télécharger le fichier .pdf

   

15 janvier 2019

Les expositions phares de 2019 à Paris

Vasarely revit. Un peu tombé en dis­grâce, le père de l'art optique, Victor Vasarely (1906-1997), sera remis à l'honneur au Centre Pompidou, pour une grande rétrospective.
Du 6 février au 6 mai.

 

télécharger le fichier .pdf

   

15 janvier 2019

Un tableau de Vasarely
au tribunal de Bobigny

Le musée Georges-Pompidou prête une œuvre de Vasarely pour la journée, au tribunal de grande instance de Bobigny. Une première dans un palais de justice.
Le tribunal. .. lieu d'exposition ? Ce mercredi, en tout cas, il accueillera une œuvre du maître de la cinétique Vasarely, une toile d'un mètre sur deux, entre les deux hauts piliers devant l'entrée de la cour d'assises. C'est le fruit d'un partenariat avec le musée Georges-Pompidou, qui exporte une œuvre, le temps d'une journée, à la rencontre de publics qui n'ont pas toujours le réflexe d'aller au musée. L'opération a déjà été menée dans un centre commercial, un hôpital, une prison ... mais jamais encore dans un tribunal. Une première.

« Bi-Tupa », une huile sur toile de 210,3 x 120 cm

 

télécharger le fichier .pdf

   

15 janvier 2019

D'Homère à la lune
les expositions 2019

«Vasarely»
A l'instar de Prlsunic ou de la douce insouciance hippie, Vasa­rely a disparu avec les seventies. Voilà des décennies. en effet, que l'on n'avait guère de nouvelles de l'artiste. qui avait pourtant dicté leur esthétique aux "trente glo­rieuses" : cinétique, op, hypnoti­que. Cette exposition le réhabilite enfin, rappelant la complexité de son parcours. autant que de ses formes envoûtantes. De sa formation à Budapest à ses années de publicitaire parisien avant guerre, jusqu'à son omnipré­sence dans les années 1960 (chez Renault, à Montparnasse, Jussieu, comme sur la façade de RTL), Le Centre Pompidou rappelle enfin qu'il était avant tout peintre et magicien de l'abstraction. De ceux qui font tourner de l'œil, et rêvent d'offrir le beau au plus grand nombre.

te Forme 1010 décor 5112 » (vers 1973),
de Victor Vasarely. FABRICE LEPELTIER / ADAGP PARIS 2018

 

télécharger le fichier .pdf

   

14 janvier 2019

Il redonne des couleurs à la Fondation et l'oeuvre de Victor Vasarely

En 2019. à 59 ans, Pierre Vasarely, petit-fils du plasticien Victor Vasarely (1906-1997) et président de la fondation éponyme depuis 2009 aura le bonheur de voir converger et émerger ce que feu le troubadour Pierre Baruh appelait : "les rivières souterraines". En l'occurrence des années de travail et de combat, notamment juridique, pour protéger, faire vivre et valoriser l'œuvre de son grand-père contre vents, marées, indifférences et autres inerties. D'une part. entre 2019 et 2020. six ans après son lancement, la rénovation du bâtiment qui abrite la fondation va s'achever. Passé des travaux sur l'enveloppe, l'étanchéité et les verrières, le "centre architectonique" conçu et financé par Victor Vasarely, va retrouver le lustre de son inauguration en 1976 avec la restauration des 44 œuvres monumentales qu'abritent ses 16 alvéoles. De quoi être digne de son classement au catalogue des monuments historiques, obtenu en 2013.

télécharger le fichier .pdf

   

10 janvier 2019

A Paris et en région, un riche programme d'expositions pour 2019

Côté art moderne. Victor Vasarely sera célébré à partir du 15 février dam "Le Partage des formes" au Centre Pompidou, qui accorde enfin au père de l'op art sa première grande rétrospective en France, avant de consacrer deux grandes expositions, en mai, aux liens entre la préhistoire et l'art moderne, puis à Bernard Frize

Caroline Dutrey ; le Grand Baiser sur le vieux port de Marseille

 

télécharger le fichier .pdf

   

9 janvier 2019

EXPO : Victor Vasarely

Les compositions géométriques qu'invente Victor Vasarely a partir des années 1950 sont aujourd'hui considérées comme l'archétype des années psychédéliques. De son vivant. Vasarely est une star.
Il est célébré par les musées comme l'inventeur de l'art optique mais occupe également, jusqu'à saturation, l'espace visuel quotidien du plateau télé à l'ancien logo Renault. Trop pop, trop vu, trop popu, les musées ont longtemps rechigné à le montrer - Jusqu'à cette première rétrospective proposée par le Centre Pompidou.

Œuvre de Vasarely à la fondation d'Aix-en-Provence
© ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

 

télécharger le fichier .pdf

   

11 janvier 2019

Victor Vasarely : le retour

Vasarely est une star de la peinture contemporaine mais non une star du marché de l'art. Cet inventeur d'un nouveau genre d'abstraction, l'op art, fait l'objet d'un regain d'intérêt dans le contexte d'une prochaine rétrospective au Centre Pompidou.

Comme l'explique le commis­saire de l'exposition au Centre Pom­pidou, Michel Gauthier, dans les années 1950 "Vasarely met en scène, par divers procédés illusionnistes, les pièges de la vision". En 1965 il met même au point une "abstraction prédigitale" à l'aide d'un nuancier avec six couleurs de base, déclinées en 15 tonalités chacune. "la com­plexité devient ainsi simplicité. La création est désormais programma­ble", ajoute le commissaire. C'est l'époque où il utilise les couleurs et des formes dans un système de quadrillage prédécoupé, en rangées et colonnes.

«Cintra», 1955-56. Huile sur toile (163 x 130 cm) de Victor Vasarely.
Photo galerie Anne lalumière

 

télécharger le fichier .pdf

   

7 janvier 2019

Vasarely, le partage des formes
Jusqu'au 6 mai 2019 - Centre Pompidou

A PARTIR DU 6 FEVRIER - Plein la rétine : Victor Vasarely le chantre de l'art optique, l'artiste des petits carrés déformés et des cercles cosmiques hypnotiques fait son retour au Centre Pompidou. Il revient de loin. Adulé dans les années 1960-1970, signant aussi bien la pochette d'un disque de David Bowie que le logo ...

 

télécharger le fichier .pdf

   

7 janvier 2019

Les expositions phares de l'hiver
La belle moisson parisienne

Vasarely enfin !

Après l'éteignoir pour son œuvre. que furent les conflits liés à la succes­sion, voici l'heure de retrouver le "continent Vasarely", le père de l'art optique (1906-1997). Après une jeunesse hongroise, Victor Vasarely s'installe à Paris en 1930 avant de se consacrer à l'art au lendemain de la Guerre. Il pose les fondements de ce qui deviendra l'op art. Dans les années 1970 il s'inscrit pleinement dans la culture populaire et l'imagiaire des Trente Glorieuses.
Centre pompidou du 6 février au 6 mai

 

télécharger le fichier .pdf

   

7 janvier 2019

6 janvier 1969
L'art contemporain dans la vie

[ARCHIVE] L'art contemporain, engagé dans la démocratisation, ne veut plus être la chasse gardée d'une élite sociale.
Op et Pop, cinétisme et création cybernétique, art brut et minimal art : l'honnête homme en entend parler, oui, vaguement. Mais il se croit étranger aux guérillas entre clans de la mystérieuse tribu de l'art moderne.
De toute façon, ce qui vient de cette folle contrée est réputé convulsif et dérisoire, hors de toute interprétation rationnelle. Persuadé que rien ne le prépare à comprendre l'expérimentation artistique et l'évolution des formes, l'honnête homme fixe à Picasso la frontière au-delà de laquelle l'aventure de l'art cesse de le concerner, s'enferme chez lui et ouvre la télévision.

Michel POLNAREFF et VASARELY dans l'émission "QUATRE TEMPS"
"Il est absurde de supposer la matière au repos"

 

télécharger le fichier .pdf

   

4 janvier 2019

Vasarely - Le partage des formes

Centre national d'art et de culture Georges Pompidou.
Avec Vasarely, le partage des formes, le Centre Pompidou présente la première rétrospective française consacrée au père de l'art optique depuis plus de 50 ans.
Après une enfance entre Pécs et Budapest, Victor Vasarely s'installe à Paris en 1930 où il travaille pour des agences de publicité comme artiste graphique. Il pose alors les fondements de l'Op art, qui s'épanouira au milieu des années 1950. Ce genre emblématique de l'œuvre de Vasarely, plus connu du grand public sous son nom complet d'art optique, consiste à jouer avec un nombre réduit de formes et de couleurs pour créer des illusions d'optiques méthodiques et scientifiques.
A l'époque de la reproductibilité technique de l'œuvre d'art, Vasarely aspire à donner une base mathématique à son art.
Ses productions variées - peintures, multiples, publicités, projets architecturaux - rendent compte de cette démarche associant rationalité et création.

 

télécharger le fichier .pdf

   

4 janvier 2019

L'art pour tous

Avec la nouvelle collection "Ça, c'est", Le Chêne souhaite faire découvrir artistes et œuvres d'art au grand public en prenant "le parti de la légèreté et de l'érudition pour tous". Les parutions s'articuleront autour du calendrier des expositions mais se feront aussi, hors actualité, l'écho de grands mouvements artistiques. Le premier ou­vrage de la collection, Ça, c'est Victor Vasarely (1er fé­vrier, 14,90 euros), signé par Hayley Edwards-Dujar­din met à l'honneur le père de l'art optique auquel le Centre Pompidou consacre­ra sa première rétrospective du 6 février au 6 mai. Six autres titres sont attendus l'an prochain.

Victor Vasarely vers 1930.

 

télécharger le fichier .pdf

   

3 janvier 2019

Des expositions à ne pas manquer à Paris

Voyages dans la lune, en Océanie ou dans le romantisme, parcours dans l'Antiquité égyptienne et la Renais­sance ... 2019 s'annonce riche en ex­positions dépaysantes à Paris.

Une rétrospective est programmée dès février par le Centre Pompidou sur Victor Vasarely, maître de l'art optique.

Pierre Soulages sera à l'honneur en décembre au Louvre.

 

télécharger le fichier .pdf

   

janvier 2019

2021 NOUVELLE BRETELLE AB/ A51

Aujourd'hui. les échanges entre l'A8 en provenance ou en direction de Lyon et l'A51 passent soit par des voies urbaines inadaptées à un tel trafic, soit par un «aller-retour» sur une section de l'A8 chargée au niveau du Pont de l'Arc. La création d'une nouvelle bretelle permettra prochainement en arrivant de Venelles par l'A51 de bifurquer directement sur l'A8 en direction de Lyon.
Le projet prévoit des aménagements connexes, notamment la passerelle piétonne entre Encagnane et le Jas de Bouffon. Il s'agit d'une passerelle longue de plus de 60 mètres, qui s'intégrera parfaitement dans le paysage, et sera construite en harmonie avec l'œuvre de Victor Vasarely (la Fondation se trouve juste à côté). Elle assurera le lien entre Encagnane et le nouveau quartier de la Constance qui se développera ces quinze prochaines années.

 

télécharger le fichier .pdf

   

janvier 2018

2019 les Expos XXL

Vasarely, le partage des formes

Chaque nouvelle année réserve son lot de grandes expositions magistrales consacrées à des artistes renommés, élevés au rang d'icônes de l'art, ne finissant jamais d'inspirer les générations d'hier et d'aujourd'hui.

Cette exposition est la première rétrospective française consacrée à Victor Vasarely. Héritiers des idées du Bauhaus, Victor Vasarely peut-être considéré comme l'un des représentants majeurs de l'art cinétique.

 

télécharger le fichier .pdf

   

janvier 2019

Victor Vasarely

Saviez vous que Vasarely a commencé sa carrière en créant des affiches pour Air France et la Loterie nationale ? Que le carrelage fissuré du métro parisien et les galets de Belle-Iles-en-Mer l'ont conduit vers l'abstarction ? Que David Bowie a utilisé un des ses tableaux pour la pochette de son album Space Oddity?

 

télécharger le fichier .pdf

   

janvier 2018

HISSEZ
LA COULEUR!

Unis ou à motifs les tapis donnent le ton dans toutes les pièces de la maison. pour adoucir une ambiance, épurer ou dynamiser un décor classique. C'est l'atout qui change tout.

BOHÊME« Vasarely», tissé main,
en laine, 0 200 cm. 4/.9 C. design N,k, Jones. sur Made.com

 

télécharger le fichier .pdf

   

janvier 2019

Et Vasarely nous propulsa dans l'espace

Il a atomisé la peinture, puis l'a faite rayonner dans une station orbitale comme sur un disque de David Bowie. Présent sur tout le spectre de la création dans les années 1960-1970, Victor Vasarely disparut pourtant peu à peu des radars et de la mémoire de ses ex-fans. Parmi eux. le Centre Pompidou, qui reconstitue, après quatre décennies d'oubli, l'odyssée de cet artonaute unique dans la galaxie.

Szem
Metagalaxie, bruit des quasars, battements des pulsars... dans les années 1970, Vasarely est plus que jamais à l'écoute des palpitations de l'univers jusqu'à envoyer, au début des années 1980, l'une de ses sérigraphies dans une station orbitale, par l'intermédiaire de l'astronaute Jean-Loup Chrétien. Mais il faut aussi noter qu'en hongrois, Szem signifie œil : de l'ocutus au cosmos. Un petit pas pour l'artiste, un grand pour l'abstraction.

 

télécharger le fichier .pdf

   

janvier 2019

Vasarely, le partage des formes

Le Centre Pompidou présente la première rétrospective française. consacrée au père de l'Art Optique depuis plus de 50 ans. Après une enfance entre Pécs et Budapest, Victor Vasarely (1906 1997) s'installe à Paris en 1930 où il tra­vaille comme graphiste dans la publicité. avant de se consacrer pleinement à l'art au lendemain de la Guerre. L'abstraction qu'il pratique alors, procédant de l'observation du réel. l'oriente vite vers les troubles et étrangetés de la vision. Dès le milieu des années 1950. il pose les fondements de ce qui deviendra, une décennie plus tard, l 'Op Art.

Victor Vasarely, Re Na II A, 1968, huile et acrylique sur toile
180 X 180 cm

 

télécharger le fichier .pdf

   

janvier 2019

Aix-en-Provence

Le Fondation Vasarely ouvre, dans un bâtiment désormais classé et entièrement restauré, un nouveau parcours permettant de redécouvrir l'univers plastique du "père de l'Op art", depuis ses débuts de graphiste jusqu'à la réalisation des ses intégrations monumentales et de son projet utopique de la "cité polychrome du bonheur". Une promenade inspirée dans le centre conçu et construit par Vasarely pour démontrer qu'art et architecture ne font qu'un. "Vasarely plasticien" œuvres inédites de 1930 à 1990, à partir d'octobre 2018.

 

télécharger le fichier .pdf

   

janvier 2019

Vasarely se dévoile à Beaubourg, exposition le partage des formes

Une impression surprenante que vos yeux vous trahissent ? Que les œuvres que vous fixez du regard ont une fâcheuse tendance à changer de forme mais qu'en même temps c'est bien ceta qui vous fascine ! Bienvenue daris l'univers du maitre de l'art optique. Victor Vasarely, auquel le Centre Pompidou consacre une rétrospective à travers quelque 300 œuvres. objets et documents. Une occasion privilégiée pour apprendre comment regarder et comprendre le monde de cet artiste hongrois qui aura eté les bases de ce qui allait devenir l'Op Art, l'art optique.

 

télécharger le fichier .pdf

   

janvier 2019

2021 NOUVELLE BRETELLE A8/A51

Aujourd'hui. les échanges entre l'A8 en provenance ou en direction de Lyon et l'A51 passent soit par des voies urbaines inadaptées à un tel trafic, soit par un «aller-retour» sur une section de l'A8 chargée au niveau du Pont de l'Arc. La création d'une nouvelle bretelle permettra prochainement en arrivant de Venelles par l'A51 de bifurquer directement sur l'A8 en directlon de Lyon.
Le projet prévoit des aménagements connexes,
notamment la passerelle piétonne entre Encagnane et le Jas de Bouffan. li s'agit d'une passerelle longue de plus de 60 mètres, qui s'intégrera parfaltement dans le paysage, et sera construite en harmonie avec l'œuvre de Victor Vasarely (la Fondatlon se trouve juste à côté). Elle assurera le lien entre Encagnane et le nouveau quartier de la Constance qui se développera ces quinze prochaines années.

 

télécharger le fichier .pdf

   

janvier 2019

Vasarely
Le partage des formes
du 6 février au 6 mai 2019

Le Centre Pompidou présente la pre­mière grande rétrospective française consacrée à Victor Vasarely. A travers trois cents œuvres, objets et documents. l'exposition donne à voir et à comprendre le "continent Vasarely"' et met ainsi en lumière l'ensemble des facettes de l'œuvre foisonnant du père de l'art optique en présentant tous les aspects de sa production : ...

 

télécharger le fichier .pdf

   

janvier 2019

TOUS HYPNOTISÉS PAR VASARELY?

Vingt et un ans après sa disparition, l'artiste hongrois Victor Vasarely, pape de l'art optique, revient sur le devant de la scène. Après la rénovation de la Fondation Vasarely à Aix-en-
Provence (1), le Centre Pompidou lui consacre, avec "Le Partage des formes", une première grande rétrospective du 6 février au 6 mai 2019. Au programme: 300 œuvres mettant à l'honneur toutes les facettes du plasticien. Même Matthieu Chedid succombe à Vasarely: pour son nouvel album Lettre infinie (3e Bureau, sortie le 25 janvier), le chanteur a opté pour une pochette (2) inspirée de ses compositions géométriques répétitives en noir et blanc. Hypnotique ! La jeune styliste Molly Goddard a elle aussi flairé la tendance pour sa collection automne-hiver 2018-2019 (3). Côté librairies, plusieurs ouvrages sont attendus, notamment Vasarely, une saga dans le siècle, de Pierre Vasarely et Philippe Dana (Calmann-Lévy, le 23 janvier) et un livre d'art, Ça c'est Victor Vasarely, de Hayley Jane Edwards Dujardin (Chêne, le 1er février). Vasarely s'installe aussi confortablement chez Roche Bobois avec la gamme de meubles Victor(4), justement, mais aussi avec le buffet Zephyrus, qui n'est pas sans rappeler la période des structures de l'impossible. Enfin les enfants pourront découvrir l'icône des années 70 avec l'album le jeu des 7 erreurs d'après Vasarely, de Fanette Mellier, (éditions du Centre Pompidou, le 30 janvier). Bref, un retour qui n'a rien d'une illusion !

 

télécharger le fichier .pdf

   
 

A quelques jours de l’ouverture de l’exposition
Vasarely, le partage des formes
au Centre Pompidou, du 6 février au 6 mai
 

et de l'inauguration de la Fondation Vasarely restaurée
(1973-2019),
le 7 février de 18h30 à 21h

Pierre Vasarely, Président
et les administrateurs de la Fondation Vasarely
vous présentent leurs meilleurs vœux pour l’année 2019

Texte de Victor Vasarely de 1954 

 

télécharger le fichier .pdf

 

Revue de Presse
Press Review
Pressezeitschrift
2019

 

 

 

Copyright © 2019 Pierre Vasarely